Rolinh

Rolinh' release

Contrôlez L'état De Votre Disque Dur Avec Smarmontools

Il y a des utilitaires efficaces et… utiles dont on n’entend que peu parler. Smartmontools fait partie de ceux-là et pourtant, il est terriblement utile et devrait, selon moi, être installé par défaut avec toute installation Linux.

Pourquoi?

C’est bien simple: cela ne vous est-il jamais arrivé de perdre vos données suite à un disque dur qui lâche? Si tout comme moi vous être consciencieux alors vous faites régulièrement une sauvegarde de vos données sensibles. Cependant, il se passe parfois un bon mois depuis la dernière sauvegarde et c’est justement ce moment là que choisit votre disque dur pour rendre l’âme.

Autre raison: votre disque dur subit un problème de parcage des têtes sous Linux mais vous l’ignorez et cela conduit à un vieillissement prématuré de celui-ci comme cela semble être le cas pour la série caviar green de Western Digital.

C’est là qu’intervient smarmontools qui est en fait un utilitaire pour S.M.A.R.T. , un système de contrôle des disques qui est implémenté dans la quasi-totalité de ceux que l’on peut se procurer dans le commerce. Attention cependant: un tel utilitaire permet seulement de détecter les pannes prévisibles (usure, vieillissement prématuré,etc.) mais en aucun cas les pannes imprévisibles telles qu’une pièce physique qui lâche soudainement. Par conséquent, cela ne dispense pas de faire des sauvegardes régulièrement sur un support externe.

Le paquet smartmontools se trouve en général dans les dépôts de votre distribution favorite.  L’outil s’utilise en ligne de commande mais pour les réfractaires à la CLI, il y a aussi une version GTK: gsmartcontrol.

Etant donné que la version avec interface graphique est intuitive, je vais me contenter d’expliquer comment utiliser smartmontools en ligne de commande, ce qui est utile lorsque l’on veut vérifier l’état d’un disque sur un serveur ne comportant pas d’interface graphique par exemple.

Il faut d’abord vérifier que votre disque dur supporte bien SMART. Pour cela, il y a deux cas selon que votre disque possède une connexion IDE ou SATA. (nb: les commandes sont a passer en root) Pour de l’IDE:

smartctl -i /dev/hda

Pour du SATA:

smartctl -i -d ata /dev/sda

Le résultat de la commande devrait retourner quelque chose comme ceci:

smartctl 5.40 2010-10-16 r3189 [x86_64-unknown-linux-gnu] (local build)
Copyright (C) 2002-10 by Bruce Allen, http://smartmontools.sourceforge.net
=== START OF INFORMATION SECTION ===
Model Family:     Western Digital Scorpio Black Serial ATA family
Device Model:     WDC WD3200BEKT-00F3T0
Serial Number:    WD-WXK0A99C9962
Firmware Version: 11.01A11
User Capacity:    320,072,933,376 bytes
Device is:        In smartctl database [for details use: -P show]
ATA Version is:   8
ATA Standard is:  Exact ATA specification draft version not indicated
Local Time is:    Wed Jan  5 16:05:38 2011 CET
SMART support is: Available - device has SMART capability.
SMART support is: Enabled

L’avant-dernière ligne indique si SMART est disponible alors que la dernière indique si SMART est activé ou non. Si SMART est désactivé, il est possible de l’activer à l’aide de la commande suivante pour les disques IDE:

smartctl -s on /dev/hda

ou de celle-ci pour les disques SATA:

smartctl -s on -d ata /dev/sda

Pour lancer un test, il suffit de passer la commande suivante:

smartctl -t short /dev/sda

où short est le type de test qui peut aussi être “long” ou “conveyance” et sda correspond au disque dur (pour rappel, on peut lister ses disques durs à l’aide de la commande suivante, à lancer en root):

fdisk -l

Si vous possédez plusieurs disques durs, alors il faut remplacer sda en conséquence (sdb, sdc, etc.). On accède au résultat des tests à l’aide de la commande suivante:

smartctl -l selftest /dev/sda

Il est également possible de vérifier la santé de son disque à l’aide de la commande suivante:

smartctl -H /dev/sda

Et pour avoir tous les détails:

smartctl -a /dev/sda

ce qui nous donne tout un tas d’informations dont notamment le nombre d’heures sous tension, la température, etc.:

smartctl 5.40 2010-10-16 r3189 [x86_64-unknown-linux-gnu] (local build)
Copyright (C) 2002-10 by Bruce Allen, http://smartmontools.sourceforge.net
=== START OF INFORMATION SECTION ===
Model Family:     Western Digital Scorpio Black Serial ATA family
Device Model:     WDC WD3200BEKT-00F3T0
Serial Number:    WD-WXK0A99C9962
Firmware Version: 11.01A11
User Capacity:    320,072,933,376 bytes
Device is:        In smartctl database [for details use: -P show]
ATA Version is:   8
ATA Standard is:  Exact ATA specification draft version not indicated
Local Time is:    Wed Jan  5 16:22:27 2011 CET
SMART support is: Available - device has SMART capability.
SMART support is: Enabled
=== START OF READ SMART DATA SECTION ===
SMART overall-health self-assessment test result: PASSED
General SMART Values:
Offline data collection status:  (0x04) Offline data collection activity
                    was suspended by an interrupting command from host.
                    Auto Offline Data Collection: Disabled.
Self-test execution status:      (   0) The previous self-test routine completed
                    without error or no self-test has ever
                    been run.
Total time to complete Offline
data collection:         (7980) seconds.
Offline data collection
capabilities:            (0x7b) SMART execute Offline immediate.
                    Auto Offline data collection on/off support.
                    Suspend Offline collection upon new
                    command.
                    Offline surface scan supported.
                    Self-test supported.
                    Conveyance Self-test supported.
                    Selective Self-test supported.
SMART capabilities:            (0x0003) Saves SMART data before entering
                    power-saving mode.
                    Supports SMART auto save timer.
Error logging capability:        (0x01) Error logging supported.
                    General Purpose Logging supported.
Short self-test routine
recommended polling time:    (   2) minutes.
Extended self-test routine
recommended polling time:    (  95) minutes.
Conveyance self-test routine
recommended polling time:    (   5) minutes.
SCT capabilities:          (0x303f) SCT Status supported.
                    SCT Error Recovery Control supported.
                    SCT Feature Control supported.
                    SCT Data Table supported.
SMART Attributes Data Structure revision number: 16
Vendor Specific SMART Attributes with Thresholds:
ID# ATTRIBUTE_NAME          FLAG     VALUE WORST THRESH TYPE      UPDATED  WHEN_FAILED RAW_VALUE
  1 Raw_Read_Error_Rate     0x002f   200   200   051    Pre-fail  Always       -       0
  3 Spin_Up_Time            0x0027   177   175   021    Pre-fail  Always       -       2133
  4 Start_Stop_Count        0x0032   099   099   000    Old_age   Always       -       1325
  5 Reallocated_Sector_Ct   0x0033   200   200   140    Pre-fail  Always       -       0
  7 Seek_Error_Rate         0x002e   100   253   000    Old_age   Always       -       0
  9 Power_On_Hours          0x0032   095   095   000    Old_age   Always       -       3797
 10 Spin_Retry_Count        0x0033   100   100   051    Pre-fail  Always       -       0
 11 Calibration_Retry_Count 0x0032   100   100   000    Old_age   Always       -       0
 12 Power_Cycle_Count       0x0032   099   099   000    Old_age   Always       -       1095
192 Power-Off_Retract_Count 0x0032   200   200   000    Old_age   Always       -       66
193 Load_Cycle_Count        0x0032   173   173   000    Old_age   Always       -       82604
194 Temperature_Celsius     0x0022   107   097   000    Old_age   Always       -       40
196 Reallocated_Event_Count 0x0032   200   200   000    Old_age   Always       -       0
197 Current_Pending_Sector  0x0032   200   200   000    Old_age   Always       -       0
198 Offline_Uncorrectable   0x0030   100   253   000    Old_age   Offline      -       0
199 UDMA_CRC_Error_Count    0x0032   200   200   000    Old_age   Always       -       0
200 Multi_Zone_Error_Rate   0x0009   100   253   051    Pre-fail  Offline      -       0
SMART Error Log Version: 1
No Errors Logged
SMART Self-test log structure revision number 1
Num  Test_Description    Status                  Remaining  LifeTime(hours)  LBA_of_first_error
# 1  Conveyance offline  Completed without error       00%      3793         -
# 2  Short offline       Completed without error       00%      3793         -
# 3  Short offline       Completed without error       00%       851         -
SMART Selective self-test log data structure revision number 1
 SPAN  MIN_LBA  MAX_LBA  CURRENT_TEST_STATUS
    1        0        0  Not_testing
    2        0        0  Not_testing
    3        0        0  Not_testing
    4        0        0  Not_testing
    5        0        0  Not_testing
Selective self-test flags (0x0):
  After scanning selected spans, do NOT read-scan remainder of disk.
If Selective self-test is pending on power-up, resume after 0 minute delay.

Le plus intéressant cependant reste que ces tests peuvent se faire tout seul et pour cela, le paquet smartmontools vient avec un deamon: smartd.

Pour ce qui est d’archlinux, il se lance comme tous les deamons (/etc/rc.d/smartd start en root) ou peut se rajouter dans la partie DEAMONS du rc.conf. Avant cela, il faut tout de même jeter un oeil au fichier de configuration se trouvant ici /etc/smartd.conf.

En ce qui concerne Ubuntu ou les autres distributions, voyez selon.

L’intérêt du deamon se situe dans le fait que l’on peut le configurer pour envoyer un email, par exemple, afin d’être prévenu de l’état de santé de ses disques durs, ce qui est quand même bien pratique!